C’est une question que beaucoup de gens se posent lors du démarrage d’une entreprise : quand ont-ils besoin d’un avocat ? En ont-ils vraiment besoin ? Peuvent-ils commencer sans et économiser de l’argent, puis en obtenir un plus tard si et quand un problème survient ? Des questions dont en voici quelques réponses.

Ce qu’ils peuvent vraiment apporter

Le fait d’avoir un avocat formé à ses côtés pour s’occuper des questions juridiques peut empêcher de se retrouver avec des problèmes plus graves en bout de ligne. Un avocat d’affaires de confiance peut fournir des conseils et une aide précieuse de plusieurs façons différentes :

  • Conseils sur le type de structure qui convient le mieux aux besoins de son client (forme juridique, statut, etc.).
  • Conseils sur les permis, licences, etc. qui sont nécessaires pour pouvoir exercer ses activités en toute légalité.
  • Préparation et création des accords et des contrats types ainsi que des contrats spécialisés à la demande de l’entrepreneur si besoin.
  • Conseils pour la préparation de contrats de vente ou d’achat
  • Orientation des clients concernant les lois fiscales, les politiques et les procédures en matière d’emploi.

Autres apports

Une fois que telle ou telle entreprise tourne bien, l’avocat est toujours là pour continuer de fournir son expertise de plusieurs façons. Il est capable de mener toute sorte de négociations pour son client afin d’obtenir des conditions équitables dans le cas de nouveaux contrats et réviser les ébauches des contrats préparés par d’autres parties. Cela devrait permettre de protéger les intérêts de l’entrepreneur en tout temps et en toute situation. En cas de différend, il sera faisable de faire appel à un avocat, et le plus tôt possible pour éviter de perdre de l’argent dans des arrangements caducs ou pour éviter des erreurs en tout genre. Il se chargera d’évaluer la situation et fera les recommandations appropriées afin de régler l’affaire de la meilleure façon possible. De même, si l’entrepreneur envisage un projet d’agrandissement de sa compagnie par divers moyens, l’avocat spécialiste du droit des affaires pourra obtenir pour les permis et les licences nécessaires à cet effet. En outre, il peut s’agir de l’achat d’une autre société pouvant soulever plusieurs questions juridiques et diligence avant que le processus ne soit terminé. Par exemple, la nouvelle enseigne peut nécessiter une structure fiscale différente. De plus, les avocats en droit commercial peuvent aider leurs clients à se préparer à des éventualités imprévues comme le décès d’un partenaire commercial et la planification de la relève.

Bref, voilà à quel point les avocats en droit des affaires peuvent influer sur l’essor d’une entreprise. Ce sont des experts avisés et loyaux qui sauront toujours chercher ce qu’il y a de mieux pour leurs clients.

Copyright 2019
BACK TO TOP