Quand vient le moment où il faut rompre un mariage, il ne suffit pas juste d’y penser et de se séparer sans passer par la justice. Il est important qu’une procédure de divorce soit enclenchée afin que la séparation ait de la valeur juridiquement parlant. Engager un avocat est une garantie, mais c’est surtout obligatoire.

L’avocat a des compétences de conseiller

Dès le début de toute démarche, l’avocat a l’obligation d’informer ses clients sur les différents aspects de la procédure. Déjà, les personnes qu’il représente ont le droit d’avoir une estimation des honoraires et du prix de ses services avant même qu’il ne soit engagé. Ses expériences lui permettent aussi d’avoir une vue d’ensemble sur les possibles autres dépenses qu’engendrera le divorce. Son métier lui confère l’obligation de se plier aux exigences et aux désirs de ses clients sans imposer quoi que ce soit, mais il devrait faire preuve de diplomatie pour toujours les guider dans le droit chemin de la loi. En somme, ses conseils et ses recommandations auront un impact conséquent sur la suite des démarches et peut-être même sur la vie entière de ses clients. Jusqu’à ce que le divorce soit acté, il aura vraiment de lourdes tâches, et même après, il existe encore des procédures à faire en cas de recours.

Représentant et rédacteur d’actes

Quand vient le moment où la procédure suit son cours, l’avocat doit déposer au greffe du Tribunal des Affaires familiales l’ensemble des documents nécessaires qu’il a lui-même rédigé (actes, convention, etc.). Il représente ainsi en son nom ses clients et se doit donc de plaider devant le juge et d’être présent à chaque audience convoquée. Il sera une garantie pour que les procédures soient exemptes de toute erreur et que tout se déroule dans les règles de l’art. Une fois que le juge confirme et proclame officiellement que le divorce est acté, le jugement final doit être transcrit, et justement, c’est l’avocat lui-même qui se charge de cette tâche. Les actes d’état civil des deux époux doivent ainsi être mis à jour et contenir la mention du divorce. En tant qu’ami de la loi, il ne doit rien négliger et doit prendre en compte le droit de tous les protagonistes, y compris les enfants si le couple en a. En effet, ils ont des droits spécifiques qui leur permettent d’influencer le cours de la procédure. C’est pourquoi ils doivent être pris en considération comme tout un tas d’autres facteurs importants.

En bref, un avocat est un expert, et quand il s’agit de divorcer, ses services sont plus qu’indispensables. Il n’est pas juste là pour faire de la figuration, car son rôle est essentiel. Alors, en cas de divorce, il ne faut pas s’en priver.

Theme BCF By aThemeArt - Proudly powered by WordPress .
BACK TO TOP